La Bergerie Céramiques

"Bel-Ami", Maupassant et la céramique de Vallauris

Même Maupassant a fait la publicité de la céramique de Vallauris. Son héros, Georges Duroy ("Bel-Ami"), se rendant à Cannes auprès de son ami Charles Forestier gravement malade, ce dernier se préoccupe d'aller au golfe Juan acquérir trois belles céramiques afin de les installer dans son bureau de Paris. Ce que l'on appelle à l'époque le golfe Juan, ou le golfe Jouan (dénomination courante lors du retour de Napoléon de l'île d'Elbe, le 1er Mars 1815, qui y débarque), plus tard Golfe-Juan, est en réalité l'ancien "Quartier de la mer" de Vallauris. En fait, le golfe Juan est la partie maritime, qui a fini par donner son nom au hameau. Mais on est bien sur la commune de Vallauris.

Forestier, au plus mal, se fait présenter les pièces sans descendre de son fiacre. A qui Maupassant a-t-il pensé comme céramiste? "Bel-Ami" étant publié en 1885, je suis assez tenté par Delphin Massier ; il n'y avait pas à l'époque tellement de producteurs de céramique décorative...

Le lendemain de son achat, Charles Forestier meurt (il arrive toutefois que certains acquéreurs de céramique de Vallauris en réchappent).

Quelque temps plus tard, "Bel-Ami" ayant épousé la veuve, découvre les céramiques à leur place chez son ancien ami et protecteur... 



24/04/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 581 autres membres

CLIQUER SUR LES PHOTOS PERMET DE LES AGRANDIR
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion