La Bergerie Céramiques

Aegitna Saltalamacchia

Ancienne maison, fondée par Placide Saltalamacchia. Je me souviens de ces fours à bois énormes, où les céramiques étaient empilées du sol au plafond, on y rentrait comme dans une église...Une fois les objets empilés sur des éléments qui résistaient aux hautes températures, on comblait les vides avec du bois, puis on cimentait la porte, et on mettait le feu...Une épaisse fumée noire se dégageait et laissait sa suie sur toute la ville, le bois utilisé étant surtout du résineux d'origine locale. Après la cuisson, il fallait attendre deux ou trois jours avant de casser la porte, puis de défourner. Quand on achetait la marchandise, on choisissait les pièces une à une, car il y avait beaucoup d'imperfections, nombre étant dues aux incertitudes de la cuisson...

Pourquoi Aegitna? L'historien grec Polybe (2ème siècle av. J.C.) aurait parlé d'une cité portant ce nom (livre XXXIV de ses "Histoires"), mais que l'on ne situe pas avec précision. Certains y voyaient Cannes, d'autres Vallauris ; il semble qu'il s'agisse plutôt de Mougins ("Mons Aegitna"). Bref, les tenants de Vallauris ont adopté le nom, et, parmi eux, Saltalamacchia.

A placide (né en 1903) ont succédé Joseph, puis Gaby et Nicole. Activité définitivement arrêtée en 2010.





















Le puits Massier, une fois de plus revu et massacré...
Le puits Massier, une fois de plus revu et massacré...



CLIQUER SUR LES PHOTOS PERMET DE LES AGRANDIR
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion