La Bergerie Céramiques

Natoli

L'atelier de céramique Natoli était à la fois l'un des plus importants et l'un des moins connus de Vallauris, encore que visité par de nombreux touristes auxquels il était ouvert, disposant d'une aire de stationnement pour les autocars.


Sa particularité est qu'il produisait presque exclusivement du "biscuit", c'est-à-dire des pièces en terre cuite non-émaillée, que les divers ateliers de Vallauris venaient se procurer (poteries culinaires, vases). Beaucoup de pièces n'étaient donc que décorées dans ces ateliers, à côté de productions entièrement originales. Rares, par exemple, sont les services de table entièrement réalisés par les ateliers d'art, ceci en raison de la répétitivité de la fabrication, qui aurait nécessité l'emploi d'un tourneur sans pour autant assurer un plein temps. Longtemps, Albert Thiry a tourné ses propres assiettes, mais c'était l'un des rares.

Ceci n'enlève rien à l'origine, à la qualité utilitaire, ni à la valeur artistique de ces objets, qui ne prétendaient pas être des pièces uniques ; bien au contraire, les caractéristiques physiques étaient plus constantes et, par exemple, les plats à gratin ne cassaient pas au four, car fabriqués spécialement et toujours selon les mêmes procédés, il n'y avait  donc pas de surprise. Il s'agit en fait là d'une rationnalisation bénéfique pour l'acheteur

Entièrement rasé en 2006 pour cause de spéculation immobilière (construction d'un immeuble particulièrement massif), cet atelier s'est transporté à proximité, en plus petit, et continue donc d'assurer une production.

A l'occasion de la démolition des anciens locaux (fort vétustes et hors de toutes normes), les anciens stocks, parfois très vieux, qui se trouvaient sur place, ont été broyés en même temps que les murs, y compris une collection unique de marmites. La mairie n'a pas souhaité sauver ces pièces, ni même les faire récupérer par l'Ecole des Beaux-arts de Vallauris. Seule, "La Bergerie" est intervenue au milieu des pelleteuses et des effondrements, afin de sauver quelques centaines de pièces, ne représentant qu'une très faible part de ce qui se trouvait sur place.

Quelques autres ateliers continuent de fabriquer du biscuit (Laurent Garro, par exemple).

Note 6 Août 2013 : je crois bien que plus personne ne fait du biscuit à Vallauris ; Laurent Garro a fermé depuis plusieurs années son atelier, et déjà deux commerces successifs se sont installés à son emplacement...



André Villers, Arias, Robert Natoli, Vilato (neveu de Picasso), Jean Natoli, Roger Collet, François Natoli
André Villers, Arias, Robert Natoli, Vilato (neveu de Picasso), Jean Natoli, Roger Collet, François Natoli





Collection Bernard P.
Collection Bernard P.







Grand plat à accrocher
Grand plat à accrocher

Vinaigrier
Vinaigrier

Vinaigrier
Vinaigrier







CLIQUER SUR LES PHOTOS PERMET DE LES AGRANDIR
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion